Travaux et actions

Home » Travaux et actions
Travaux en coursTravaux réalisésComité des fêtes/Saint-GeorgesLe lavoir de MénetreuxMégadécharge/ASPATravaux du barrage De Pont-et-Massène

Janvier 2017 : Les travaux en cours

Extension du réseau électrique à Charentois

Les travaux réalisés

Volet du local des cantonniers changé : avant après

Nouvelle vie pour l’ancienne armoire de l’école

Après quelques restaurations, un bon décapage suivi d'une mise encire.

Après quelques restaurations, un bon décapage suivi d’une mise en cire.

Travaux de voirie 2013

Les travaux de voirie 2013 ont concerné :

A Collonges, rue de Semur.

A Charentois, rue des Monts-Libeaux.

Au bas de Ménetreux. Réfection du réseau d’eaux pluviales subventionné par le Conseil général

Haut de Ménetreux.Phase I de la réfection du réseau d’eaux pluviales

Travaux de voirie 2014

Les travaux de voirie 2014 ont concerné :

Travaux de voirie 2015

Les travaux de voirie 2015 ont concerné :

Millery

travaux millery 2015

Chemin des Ecrynières : Evacuation des eaux pluviales (travaux subventionnés par le Conseil Départemental).

Le verger conservatoire à Charentois LOGO CR

Grâce au Conseil régional de Bourgogne et à ses subventions, un verger conservatoire (pas moins de 23 arbres fruitiers de variétés anciennes) et une haie mellifère (composée de 320 jeunes plants) ont été plantés au printemps 2013.
Cette réalisation a été effectuée en lieu et place d’une ancienne friche-dépotoir.

  • 1e étape : essartage et nettoyage de la parcelle par les agents communaux
  • 2e étape : abattage des arbres dans le cadre des affouages communaux
  • 3e étape : arrachage des souches, drainage, apport de terre et reprofilage du terrain
  • 4e étape : plantations par les Pépinières de Plombières
  • 5e étape : réfection à neuf de la clôture séparant le pré adjacent par son propriétaire

Les travaux de voirie 2012

Jachère de Chevigny 2011

Jachère de Charentois 2011

Les travaux de voirie 2011

Litige

Le Tribunal de Grande Instance de Dijon a rendu son jugement dans l’affaire qui opposait depuis 2007 la commune et le CCAS au Comité des Fêtes et à l’Association Saint-Georges le 12 mars 2012.

Ce jugement :

  • condamne l’association du Comité des Fêtes de la commune de Millery et l’Association Saint-Georges à restituer au Centre Communal d’Action Sociale de la commune de Millery le reliquat de la liquidation du Comité des Fêtes, en l’occurence le matériel pour une valeur de 2 232.76 euros ainsi que la somme de 2 600 euros appartenant à l’association du Comité des Fêtes>
  • condamne l’association du Comité des Fêtes de la commune de Millery et l’Association Saint-Georges à payer à la commune de Millery et au Centre Communal d’Action Sociale de la dite commune, la somme de 600 euros sur le fondement des dispositions de l’article 700 du Code de procédure civile
  • condamne aux dépens le Comité des Fêtes et l’Association Saint-Georges

PDF téléchargeable de la grosse du jugement

Travaux de rénovation du lavoir de Ménetreux LOGO CG 21

INVITATION-CAUE
Dès 2007, le conseil municipal a compris qu’il était indispensable d’entreprendre d’importants travaux de rénovation du lavoir de Ménetreux, faute de quoi, cet élément architectural de notre patrimoine disparaîtrait. Après la préparation de ce dossier, les travaux ont pu commencer grâce à une subvention du conseil général de la Côte-d’Or. L’association SENTIERS, soutenue par des bénévoles pour la partie démolition, a mené à bien la rénovation totale dudit lavoir charpente, toiture, zinguerie, bardage bois, réfection du bassin, des marches…
Grâce au soutien du CAUE (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement) de la Côte-d’Or, la journée du 3 juillet 2010 a vu la mise en peinture du lavoir à l’ocre grâce à une formidable équipe de volontaires bénévoles.
L’intérieur du lavoir a été revêtu de deux couches d’ocre jaune sombre.
L’extérieur a, quant à lui, été peint au moyen de deux couches d’ocre orangée.
Les soubassements ont été recouverts de chaux aérienne.

Avant les travaux

Pendant les travaux

Après les travaux

Mégadécharge/ASPA

Janvier 2017

Communiqué de presse du 30 décembre 2016

Décembre 2016

Courrier de Madame la Préfète de Côte-d’Or

Octobre 2016

Courrier à Madame la Préfète de la Côte-d’Or
Communiqué de presse 10e rdv compte à rebours du 14 octobre 2016

Juillet 2016

Communiqué Presse LA DECHARGE, C’EST DEPASSE… 08 07 2016

Juin 2016

Communiqué Presse COUP DE POKER 24 06 2016

Communiqué Presse 6e RDV COMPTE A REBOURS 10 06 2016

Communiqué Presse CODERST 27 05 2016

Mai 2016

Communiqué Presse 5e RDV COMPTE A REBOURS 13 05 2016

Mai 2016

Communiqué des maires de Genay, Millery, Semur-en-Auxois et Vic-de-Chassenay

Une réunion du Comité de Suivi du Site de la mégadécharge de Vic-de-Chassenay et Millery s’est tenue mercredi matin 4 mai 2016, sous la présidence de Monsieur le Sous-Préfet de Montbard afin de prendre connaissance des avis de la DREAL, service instructeur de l’Etat, sur la demande de COVED portant sur les trois points suivants :
1) prolonger l’exploitation de la décharge pendant 5 ans ;
2) pouvoir accueillir des déchets des départements limitrophes ;
3) être autorisé à recevoir des déchets industriels banals non issus de centres de tri.
L’inspection des installations classées a émis un avis défavorable sur la demande de COVED : non seulement sur la prolongation de l’exploitation de la décharge pendant 5 ans, mais aussi sur l’accueil de déchets des départements limitrophes et sur la réception de déchets industriels non issus de centres de tri.
Nous nous en réjouissions.
Il n’en reste pas moins qu’il est encore trop tôt pour crier victoire.
L’étape suivante consistera en la réunion du Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) convoqué à Dijon le jeudi 19 mai qui rendra un avis sur la demande de COVED ; enfin, 3ème et dernière étape, Madame la Préfète devrait statuer sur le dossier à la fin mai.
Par ailleurs, il faut garder à l’esprit que si Madame la Préfète rejetait la demande de COVED, tout danger ne serait pas définitivement écarté de voir l’exploitant déposer un nouveau dossier de demande d’autorisation d’exploiter (DDAE), procédure lourde et coûteuse impliquant une enquête publique comme en 2005.
Aussi, nous continuons à rester totalement mobilisés et impliqués pour obtenir la fermeture définitive en janvier 2018 de cette mégadécharge.

Jean-Michel Garraut. Jacky Lüdi. Catherine Sadon. François-Marie Deffontaines.

Mai 2016

Alors que l’association pour la Sauvegarde du patrimoine de l’Auxois prépare le 5e rendez-vous du compte à rebours de la fermture qui aura lieu le vendredi 13 mai à 14 heures aux portes de la méga-décharge, le mois de mai s’annonce décisif quant au devenir de l’installation au-delà de janvier 2018.
Lire le communiqué de presse de l’ASPA

Avril 2016

L’ASPA organise un 4e rendez-vous du compte à rebours de la fermeture de la méga-décharge le vendredi 8 avril 2016 à 14 heures aux portes de la décharge.
Lire le communiqué de l’ASPA

Mars 2016

Rassemblement très printanier dans les jardins de la Mairie de Semur pour exiger la fermeture définitive de l’installation en janvier 2018.

Le 4e rendez-vous du compte à rebours de la fermeture aura lieu le vendredi 8 avril à 14 h aux portes de la décharge.
Après le lancement de l’opération le 8 janvier dernier aux portes de la méga-décharge, c’est au coeur de la cité médiévale que l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de l’Auxois avait convié la population et les élus à se retrouver pour dire leur opposition au projet de COVED de prolonger son activité de 5 années supplémentaires.

On se serait cru en plein printemps ce samedi 12 mars pour le 3e rendez-vous du compte à rebours dans les jardins de la mairie de Semur-en-Auxois et le soleil étincelant incitait plutôt au farniente ou aux travaux horticoles. Du coup, l’arrivée des manifestants s’échelonnait davantage mais petit à petit, plus d’une centaine de personnes, avec toujours de nouveaux visages, se retrouvaient autour des pancartes et banderoles pour rappeler : 10 ans, ça suffit !

L’ASPA tient à remercier les élus de Semur et des communes voisines, qui, fidèles aux positions qu’ils ont prises, tant au sein de la Communauté de Communes du Sinémurien que des conseils municipaux, en adoptant à l’unanimité des motions demandant solennellement la fermeture définitive de la décharge au terme prévu de janvier 2018, se sont joints à ce rassemblement.

Rappelons que COVED motivant sa demande de prolongation du permis d’exploiter la décharge sur le vide de fouille (c’est-à-dire l’espace disponible…) induit par sa condamnation du 23 septembre 2010 et par la réduction des tonnages ordonnée par le Tribunal Administratif de Dijon, autoriser l’exploitant à poursuivre son activité au-delà de janvier 2018 reviendrait non seulement à effacer une décision de justice mais aussi à substituer à une condamnation l’octroi d’une récompense lui permettant d’augmenter de 50 % la durée d’exploitation autorisée par l’arrêté préfectoral réformé par les juges. Dans un état de droit, ce serait simplement scandaleux… !

C’est pourquoi, la campagne de signatures des lettres individuelles à Madame la Préfète, lui demandant de veiller à la fermeture de la méga-décharge en janvier 2018 au plus tard et au respect de la décision du Tribunal Administratif, se poursuit. Sans compter les envois directs, ce sont au minimum 600 lettres qui auront été expédiées à la préfecture ce 18 mars.

L’ASPA remercie vivement tous les signataires ainsi que celles et ceux qui font signer les lettres dans leur entourage ; elle rappelle que des points de mise à disposition des lettres, des notices et des enveloppes et de collecte se trouvent dans les mairies des communes, ainsi que dans les agences d’assurances AVIVA et MMA, rue de la Liberté à Semur.

Enfin, elle invite d’ores et déjà la population à participer au 4e rendez-vous du compte à rebours qui aura lieu le vendredi 8 avril à 14 h aux portes de la décharge.

(Communiqué de l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de l’Auxois)

Communiqué Presse COMPTE A REBOURS 2016 0318 :  PDF téléchargeable

Mars 2016

L’ASPA organise le 3e rendez-vous du compte à rebours de la fermeture le samedi 12 mars à 14 h à Semur-en-Auxois…
Comme elle l’avait annoncé lors du lancement de l’opération, l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de l’Auxois a décidé de faire varier au fil des mois la formule du rendez-vous mensuel du compte à rebours de la fermeture définitive de la méga-décharge.

Au sortir de 2 opérations particulièrement réussies les 8 janvier et 5 février derniers aux portes de la méga-décharge, puisqu’elles ont à chaque fois mobilisé 80 personnes en semaine et en rase campagne, c’est un samedi et un cadre urbain qui ont été retenus pour ce prochain rassemblement citoyen.

Afin de permettre à celles et ceux qui, faute de disponibilité en semaine, ne peuvent y participer, le conseil d’administration de l’ASPA a souhaité organiser le 3e rendez-vous du compte à rebours le samedi 12 mars prochain à 14 h dans le parc de la mairie de Semur-en-Auxois.

Il faut en convenir, se retrouver le week-end dans les émanations pestilentielles de la méga-décharge, alors que celle-ci est fermée, présentait un intérêt limité et pouvait même revêtir une forme de pénitence… Du coup, on ne pourra procéder cette fois à la fermeture symbolique de la méga-décharge mais on effectuera la 3e mise à jour du compte à rebours de la fermeture définitive de l’installation sur la grande banderole conçue à cette fin.

L’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de l’Auxois invite donc la population à participer massivement à l’opération qui vise à répondre au projet de COVED de prolonger de 5 années la durée d’exploitation de la méga-décharge pendant 5 années supplémentaires, au mépris de sa condamnation du 23 septembre 2010 et de la réduction des tonnages ordonnée par le Tribunal Administratif de Dijon.

L’association ne peut que rappeler le contexte pseudo-mafieux au parfum de scandale dans lequel a été accouchée cette décharge via un cocktail sulfureux, mêlant :

un pétitionnaire peu scrupuleux,
un hydrogéologue capable de changer le calcaire en argile,
une poignée d’élus affairés à mater les résistances locales et à museler la presse,
un commissaire enquêteur se disant médecin alors qu’il était inconnu de l’Ordre des Médecins,
un sous-préfet n’hésitant pas à se faire « VRP » du pétitionnaire et à devenir son collaborateur…,
une administration étonnamment naïve et servile,
et un exploitant (COVED) confondu dans de nauséabondes affaires de surfacturations aux communes de l’Yonne et de Seine-et-Marne…

Dans un mémoire du 7 décembre 2009, le préfet de la Côte-d’Or a même reconnu que les services de l’État avaient été trompés successivement par le pétitionnaire, par le bureau d’études géologiques Intercompétences, par le tiers expert SILVESTRE et par le bureau de contrôle extérieur RINCENT BTP qui a certifié l’étanchéité de la barrière passive…

Dans ces conditions, autoriser l’exploitant à poursuivre son activité au-delà de janvier 2018, alors que les élus, au sein de la Communauté de Communes du Sinémurien et des conseils municipaux, ont adopté à l’unanimité des motions demandant solennellement la fermeture définitive de la décharge à l’échéance prévue, serait une véritable provocation et reviendrait à effacer une décision de justice.

Par ailleurs, la campagne de signatures des lettres individuelles à Madame la Préfète, lui demandant de veiller à la fermeture de la méga-décharge à l’échéance prévue et au respect de la décision de justice du 23 septembre 2010, se poursuit. Sans compter les envois directs, ce sont au minimum 480 lettres qui auront été expédiées à la préfecture à la date du 4 mars.

L’association remercie toute la population d’y prendre part (une seule lettre par citoyen) et rappelle que des points de collecte (et de mise à disposition des lettres, notices et enveloppes) se trouvent dans les mairies de Genay, de Jeux-lès-Bard, de Millery, de Semur-en-Auxois, de Torcy-et-Pouligny et de Vic-de-Chassenay, ainsi que dans les agences d’assurances AVIVA et MMA, rue de la Liberté à Semur.


(Communiqué de l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de l’Auxois)

PDF téléchargeable du communiqué de presse de l’ASPA

Mars 2016

Le prochain rendez-vous du compte à rebours de la fermeture de la méga-décharge fixé par l’ASP est programmé le samedi 12 mars prochain à 14 heures à Semur-en-Auxois. Lire la suite

Février 2016

Un mois après avoir lancé le compte à rebours de la fermeture définitive de la méga décharge, l’association pour la Sauvegarde du Patrimoine de l’Auxois convie la population à participer à un 2e rendez-vous le vendredi 5 février à 14 heures… Voir l’article de presse publié dans l’Auxois Libre du 27 janvier 2016
L’ASPA donne rendez-vous à la population ce vendredi 5 février à 14h aux portes de la méga-décharge, route départementale 954 entre Semur et Époisses.
PDF téléchargeable

Janvier 2016

Article paru dans le Bien Public le 28 janvier 2016

Juillet 2015 : le point

Le point sur la mégadécharge (mise en ligne le 9 juillet 2015)

CODERST

Convocation CODERST 29.01.15

Courriers

Courrier ARS
Courrier maires de Millery et Vic de Chassenay à Ecopoles Services
Courrier des maires de Vic-de-Chassenay et Millery

Précision

Précision
Réponse du sous-préfet

Assemblée générale du 13 décembre 2014

Compte-rendu
Article Presse CSS du 15 12 2014

Arrêté préfectoral

Arrêté modifiant le classement administratif des installations exploitées par la société ECOPOLES SERVICES et situées sur les communes de Millery et Vic-de-Chassenay : Arrêté préfectoral du 16.07.2014 : PDF téléchargeable

A Charentois, toujours très sympa, le vide-greniers de l’ASPA

vide-greniers-charentois
Ambiance des grands jours ce dimanche 31 août à Charentois… Dans un été où tant de brocantes et de vide-greniers ont dû subir les affres d’une météo capricieuse, le ciel s’est, pour la 7e fois, montré solidaire de la cause défendue par l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de l’Auxois. C’est néanmoins dans une fraîcheur quasi-automnale que le vide-greniers de l’ASPA accueillait au petit matin le cortège des exposants mais au fil des heures l’atmosphère se réchauffait, même si le soleil était contraint à certains moments de se livrer à une partie de cache-cache avec les nuages.
Comme chaque année, soigné tant par ses habitants que par la municipalité, le petit hameau avait revêtu ses plus beaux habits pour accueillir dans une ambiance bon enfant le flot ininterrompu de ses visiteurs ; exposants, amateurs et curieux d’antiquités, simples promeneurs du dimanche et autres sympathisants de l’association, tous étaient venus s’offrir un ultime moment de détente avant la reprise. Souvent en famille ou avec des amis, ils n’hésitaient pas à faire une étape agréable au «point restauration» où les bénévoles de l’ASPA s’affairaient à servir dans les effluves de frites et de grillades, boissons et repas. Et les succulents desserts de toutes sortes, préparés et apportés par les adhérents de l’association connaissaient leur traditionnel succès.
L’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de l’Auxois tient à remercier toutes celles et tous ceux à qui elle doit la réussite de cette opération, qu’il s’agisse de la population de Charentois pour sa gentillesse ou des très nombreuses personnes (exposants, visiteurs, administrateurs, adhérents et amis de l’association) qui ont fait le succès de ce 7e vide-greniers en donnant de leur temps, en prêtant du matériel, en sonorisant, en confectionnant des pâtisseries, en offrant des objets à vendre sur le stand de l’ASPA…
Sa reconnaissance va en particulier à Monsieur le Maire et à la municipalité de Millery, mais également à la ville de Semur et à ses services techniques pour leur précieux concours logistique.

Travaux sur le barrage de Pont-et-Massène

Courrier préfet